Les systèmes de santé et les fournisseurs de soins partout dans le monde se rassemblent et s’adaptent rapidement pour prodiguer de l’aide aux patients dans des circonstances extraordinaires à mesure que la pandémie du coronavirus évolue.

Notre entreprise détient une expertise en soins oncologiques. Les patients atteints de cancer sont déjà touchés dans les régions durement affligées par la pandémie, alors que les ressources des hôpitaux et des laboratoires sont sous pression. Bien que notre équipe ait été occupée à se préparer à cette éventualité, une citation dans un article récent du New York Times nous a vraiment fait prendre conscience de la situation :

« Les patients atteints du cancer se trouvent dans une zone grise [traduction] », a souligné la Dre Arooj Simmonds, co-directrice médicale exécutive des services chirurgicaux au Swedish Medical Center, qui exploite plusieurs hôpitaux dans la région de Seattle.

Cette « zone grise » couvre de multiples facettes des soins oncologiques, de la biopsie des tissus à la protection des personnes immunodéprimées face à l’exposition. L’American College of Surgeons a recommandé aux hôpitaux, systèmes de santé et chirurgiens du pays d’examiner la nécessité de chaque intervention prévue. Des directives semblables ont été émises en Colombie-Britannique, où notre siège social est situé.

Dans ces conditions sans précédent, nous et notre collectivité nous demandons : Que pouvons-nous faire pour que les patients atteints du cancer continuent de recevoir les soins dont ils ont besoin? Comme réponse, nous discutons activement avec nos partenaires du Canada, des États-Unis et de l’Australie; nous leur fournissons un soutien constant et opportun pour veiller à ce que leur travail essentiel ne soit pas interrompu et pour offrir des tests d’ADNtc dans les cas où la biopsie tissulaire n’est pas possible.

En tant que membre de la communauté d’oncologie au sens large, nous suivons également de près les directives qui évolueront au cours des prochains jours et des prochaines semaines de la part de nos associations professionnelles. L’American Society of Clinical Oncology (ASCO), par exemple, a créé une foire aux questions (FAQ) pour tenir les membres à jour des problèmes et des défis qui se présentent lorsqu’ils prennent soin de patients atteints de cancer dans le contexte de la pandémie de la COVID-19.

La prestation de soins aux patients atteints du cancer pendant cette période nécessitera une intervention considérable de la part de la communauté. La situation continuera d’évoluer. Dans le but d’offrir un meilleur accès à des tests génomiques de grande qualité et abordables à l’échelle mondiale, Contextual Genomics se mobilise à long terme pour soutenir les patients atteints de cancer, les oncologues, les partenaires de laboratoire et la communauté dans son ensemble.

Précédent

Ressources Récentes

Dans les nouvelles

août 7, 2020

Le Supercluster des technologies numériques investit 30 millions de dollars dans 17 projets dans le cadre du programme de la COVID-19

Le Supercluster des technologies numériques de la Colombie-Britannique a annoncé un investissement cumulatif d’environ 30 millions de dollars dans 17 projets, dont le projet ACTT dirigé par Canexia Health, dans le cadre de son programme de réponse au COVID-19 lancé en avril pour contribuer au Plan canadien de mobilisation du secteur industriel pour lutter contre la pandémie.