VANCOUVER, COLOMBIE-BRITANNIQUE, le 15 juillet 2020 – Un consortium dirigé par la Vancouvéroise Canexia Health (anciennement Contextual Genomics) permettra aux patients canadiens de bénéficier d’options de tests et de traitements critiques pendant la pandémie de COVID-19. Soutenue par le Supercluster des technologies numériques, l’initiative de 2 590 000 $ CA, dénommée projet ACTT – Accès au dépistage et au traitement du cancer en réponse à la COVID-19, permettra de déployer et d’améliorer une solution de biopsie liquide ne nécessitant qu’un seul prélèvement sanguin pour la sélection de traitement du cancer, éliminant ainsi la nécessité pour de nombreux patients de se rendre à l’hôpital pour y subir des biopsies chirurgicales.

L’objectif du consortium est de limiter l’exposition des patients au COVID-19 tout en augmentant la capacité du système de santé, d’abord pour la prise en charge des patients atteints d’un cancer récidivant ou métastatique du poumon, du sein ou du côlon. La solution de biopsie liquide numérique utilise une technologie logicielle de pointe, y compris l’apprentissage machine, pour identifier l’ADN tumoral en circulation (ADNtc) dans le plasma et proposer aux patients des traitements ciblés qui améliorent les résultats. Outre Canexia Health, le consortium comprend AstraZeneca Canada, l’Université Queen’s, l’Association des laboratoires régionaux de l’Est de l’Ontario, Genolife, emtelligent, Novateur, Semaphore Solutions, Xtract AI et Illumina.

On estime que les patients atteints du cancer présentent un risque deux fois plus élevé de contracter le COVID-19 et un risque trois fois plus élevé d’en mourir par rapport à la population générale. Une approche globale est nécessaire pour répondre aux besoins de ce groupe à risque élevé afin de limiter son exposition et de réduire au minimum les visites à l’hôpital. Depuis le début de mars, le COVID-19 a été responsable du retard ou du report d’au moins 100 000 chirurgies au Canada, y compris des biopsies de tissus cancéreux.

« S’attaquer à l’arriéré de procédures et de traitements médicaux attribuable au COVID-19 représente un défi à l’échelle du Canada. L’équipe de Canexia Health dispose d’une solution innovante et pragmatique pour protéger les patients atteints du cancer tout en offrant un diagnostic dont ils ont besoin rapidement et efficacement », fait valoir Bill Tam, chef de l’exploitation du Supercluster des technologies numériques.

« La solution d’oncologie de précision offerte et mise au point avec nos partenaires du projet permettra à la fois d’accroître la sécurité des patients et d’éliminer les obstacles géographiques qui peuvent nuire aux soins oncologiques, soutient Michael Ball, chef de la direction de Canexia Health. Nous avons la chance d’avoir accès à ce groupe interdisciplinaire de partenaires qui, ensemble, concrétiseront ces objectifs avec le soutien de la Supergrappe des technologies numériques. »

« L’identification précoce des biomarqueurs, y compris les mutations géniques, est essentielle pour s’assurer que les patients atteints de cancer ont rapidement accès aux traitements les plus efficaces pour leur maladie, mentionne Gaby Bourbara, vice-président, Oncologie, à AstraZeneca Canada. En tant que partenaire clé de cette initiative de réponse au COVID-19, nous espérons non seulement améliorer les résultats pour la santé des patients canadiens atteints de cancer pendant la pandémie, mais aussi contribuer à une solution durable qui renforcera davantage les capacités de soins de santé dans le domaine du dépistage précoce du cancer et des diagnostics. »

Canexia Health et AstraZeneca Canada soutiendront les tests et la formation des oncologues, tandis que l’Université Queen’s, l’ALREO, Genolife et LifeLabs élargiront l’accès initial des patients en Colombie-Britannique, en Ontario, au Québec et en Saskatchewan – l’objectif à long terme étant d’accroître l’accès partout au Canada. Canexia Health utilisera la technologie de traitement du langage naturel (TLN) d’emtelligent pour élargir le segment de la population de patients atteints du cancer qui pourraient en profiter, quel que soit le type de tumeurs solides. Semaphore Solutions s’occupera de la gestion des processus en laboratoire et de l’accès à distance aux résultats des tests. Xtract AI élaborera, formera et déploiera des modèles de TLN pour faciliter la gestion, la compréhension et l’intégration de l’information semi-structurée à partir d’une base de données sur les mutations et les types de cancer. Le séquençage sera effectué sur les plateformes d’Illumina. Novateur s’associera à une étude sur l’économie de la santé pour mieux établir le rapport coût-efficacité de la biopsie liquide. Canexia Health dirigera également le transfert technique pour que les hôpitaux et les laboratoires effectuent des tests de biopsie liquide à l’interne, ce qui augmentera la résilience du système de santé canadien.

La Dre Harriet Feilotter, de l’Université Queen’s, est heureuse « de participer à plusieurs pans de ce projet, y compris à la démonstration de faisabilité pour le transfert de technologie. Nous espérons fournir les preuves nécessaires pour accélérer l’évaluation des laboratoires provinciaux et l’adoption des tests des ADNtc, ce qui profiterait en fin de compte aux patients et aux oncologues partout au Canada ».

À propos de Canexia Health

Canexia Health (anciennement Contextual Genomics) rend l’information génomique de grande qualité sur le cancer accessible et abordable grâce à ses tests cliniquement validés, à ses ressources informatiques et au soutien qu’elle offre. Notre série de tests de dépistage du cancer fondés sur la génomique est cliniquement exploitable et rentable, conçue pour améliorer la prévention, le traitement et la surveillance du cancer. Grâce à notre vaste expérience scientifique, à nos tests de génomique spécialisés et au soutien de nos partenaires pharmaceutiques et diagnostiques, nous menons le passage à l’oncologie de précision.

À propos du Supercluster des technologies numériques

Le Supercluster des technologies numériques résout certains des plus grands problèmes de l’industrie et de la société grâce aux technologies mises au point au Canada. Nous réunissons des organisations des secteurs privé et public de toutes tailles pour relever les défis auxquels sont confrontés les secteurs économiques du Canada, notamment le milieu de la santé, les ressources naturelles, la fabrication et le transport. Grâce à cette « innovation collaborative », le Supercluster trouve des solutions plus efficacement que n’importe quelle organisation à elle seule. Le Supercluster des technologies numériques est dirigée par des chefs de file de l’industrie comme D-Wave, LifeLabs, LlamaZOO, Lululemon, MDA, Microsoft, Mosaic Forest Management, Sanctuary AI, Teck Resources ltée, TELUS, Terramera et 1Qbit. Ensemble, nous travaillons à positionner le Canada comme plaque tournante mondiale de l’innovation numérique. Vous trouverez la liste complète des membres ici.

À propos du programme de réponse au COVID-19

Le programme de réponse au COVID-19 vise à améliorer la santé et la sécurité des Canadiens et à soutenir la capacité du Canada à régler les problèmes créés par l’éclosion du COVID-19. De plus, le programme permettra de renforcer l’expertise et la capacité afin de prévoir et de régler les problèmes qui pourraient survenir lors de futures crises sanitaires, allant des soins de santé au retour au travail et au sein de la collectivité. Vous trouverez de plus amples renseignements ici.

Personnes-ressources pour les médias
Jennifer Temple
Canexia Health
jtemple@canexiahealth.com
858 705-9873

Elysa Darling
Switchboard PR pour le compte de la Supergrappe de technologies numériques
elysa@switchboardpr.com
587 890-9833

Précédent

Ressources Récentes

Dans les nouvelles

août 7, 2020

Le Supercluster des technologies numériques investit 30 millions de dollars dans 17 projets dans le cadre du programme de la COVID-19

Le Supercluster des technologies numériques de la Colombie-Britannique a annoncé un investissement cumulatif d’environ 30 millions de dollars dans 17 projets, dont le projet ACTT dirigé par Canexia Health, dans le cadre de son programme de réponse au COVID-19 lancé en avril pour contribuer au Plan canadien de mobilisation du secteur industriel pour lutter contre la pandémie.